Le marché européen des services informatiques et des services aux entreprises reste solide, selon l’ISG Index™

0
13


LONDRES–()–Le marché européen des services informatiques et des services aux entreprises est toujours solide, avec une demande record de services en cloud au premier trimestre et une vigueur continue des services gérés, selon le dernier rapport sur l’état du secteur publié par Information Services Group (ISG) (Nasdaq: III), une société mondiale de recherche et de conseil en technologie de premier plan.

L’EMEA ISG Index™, qui recense les contrats d’externalisation commerciale dont la valeur contractuelle annuelle (VCA) est supérieure ou égale à 5 millions USD, indique que la VCA du marché combiné, qui comprend à la fois les prestations “as-a-service” et les services gérés, a atteint 6,0 milliards USD, soit une augmentation de 20 % par rapport à l’année précédente, mais une baisse de 5 % par rapport à un quatrième trimestre record.

La VCA des services en cloud atteint un record trimestriel de 2,5 milliards USD, soit une hausse de 16 % par rapport à l’année précédente. Sur ce segment, l’infrastructure en tant que service (IaaS) a enregistré une hausse de 19 %, pour atteindre le chiffre record de 1,8 milliard USD, alors que le logiciel en tant que service (SaaS) a lui augmenté de 9 %, pour atteindre le chiffre record de 658 millions USD.

Les services gérés, ont pour leur part connu leur deuxième trimestre consécutif de forte croissance, avec une VCA de 3,5 milliards USD, soit 23 % de plus que l’année précédente, grâce à la croissance de l’externalisation informatique (ITO) et de l’externalisation des processus d’entreprise (BPO), ainsi qu’aux bons résultats obtenus au Royaume-Uni, en France et dans la région DACH. L’ITO a progressé de 17 % par rapport à l’année dernière, pour atteindre 3 milliards USD, notamment grâce à la vigueur des services ADM et d’infrastructure, tandis que le BPO a fait un bond de 66 %, pour atteindre 521 millions USD, en raison de la forte demande de services spécifiques à l’industrie, de services financiers et comptables, et de services d’ingénierie et de R&D.

“La région EMEA a réalisé deux trimestres consécutifs avec 6 milliards USD ou plus de VCA, augmentant de plus de 1,4 milliard USD son niveau le plus bas depuis la pandémie”, a déclaré Steve Hall, président de l’ISG EMEA. “Fait important, la région affiche une force à la fois dans le segment “as-a-service”, car de plus en plus d’entreprises adoptent une stratégie de cloud public ou hybride, et du côté des services gérés, qui connaissent une résurgence.”

M. Hall souligne également que trois des quatre méga-contrats (ceux dont la VCA est égale ou supérieure à 100 millions USD) du premier trimestre ont été attribués dans la région EMEA. “Cela porte le total à huit méga-contrats au cours des deux derniers trimestres et il faut remonter au début de 2017 pour trouver une période de deux trimestres dans la région EMEA où le nombre de méga-contrats attribués a été plus élevé.”

Parmi les attributions informatiques importantes du premier trimestre, Mphasis a passé un contrat avec Ardonagh Group, courtier d’assurance indépendant au Royaume-Uni, pour accompagner sa transformation numérique. Du côté de l’infrastructure, Atos a décroché un important contrat d’espace de travail numérique avec la société de télécommunications Wind Tre en Italie, et HCL a signé un contrat de cinq ans de services d’espace de travail numérique avec Airbus, le constructeur aéronautique européen.

Dans le secteur BPO, KPIT a signé d’importants contrats de services d’ingénierie avec BMW et la société de technologie automobile Veoneer, dans le cadre de travaux sur la conduite autonome et la mobilité intelligente. ISS Group, quant à lui, a obtenu une prolongation de huit ans avec Barclays au Royaume-Uni pour la fourniture de services intégrés d’installations et sur le lieu de travail pour les opérations de la banque dans 30 pays.

Le secteur automobile étant devenu un champ de bataille pour les principaux fournisseurs de cloud public, BMW Group a annoncé la migration de ses workloads vers AWS, rejoignant ainsi les constructeurs automobiles Renault et Volkswagen sur AWS. Dans le secteur du voyage, ISG a conseillé dans le cadre de l’un des plus grands contrats de cloud de la région ce trimestre, avec l’accord signé entre la société mondiale de technologie du voyage Amadeus et Microsoft Azure.

Dans le segment SaaS, Microsoft a conclu des accords ce trimestre avec Daimler, GlaxoSmithKline et IKEA, tandis qu’Oracle a obtenu des contrats avec NatWest Group pour standardiser ses différentes banques sur Oracle Fusion dans le cloud.

Aperçu du marché

Le marché DACH a généré plus d’un milliard USD de valeur ajoutée en services gérés au cours du premier trimestre, soit une augmentation de 13 % par rapport à l’année précédente. C’est le deuxième trimestre consécutif où le chiffre d’affaires annuel de la région DACH dépasse le milliard de dollars, soit près d’un tiers de plus que la référence historique. DACH représente désormais près de 30 % de la VCA des services d’infogérance dans la région EMEA.

Les ventes de services d’infogérance au Royaume-Uni se montent à 866 millions USD, soit une augmentation de 20 % par rapport à l’année précédente. C’est le quatrième trimestre consécutif où le Royaume-Uni a généré une VCA de services gérés supérieure à 800 millions USD, ce qui constitue un rebond soutenu pour le marché, mais reste inférieur aux trimestres à 1 milliard USD qui caractérisaient la période précédant 2017 et le début de l’incertitude liée au Brexit.

La France a pour sa part connu son meilleur trimestre de VCA depuis 2014, avec une VCA de services gérés de 595 millions USD, soit près de 2,5 fois plus que les 243 millions USD de l’année précédente, et près de 40 accords conclus au cours du trimestre.

Prévisions mondiales pour 2021

ISG table sur une croissance de 18 % du marché mondial des services basés sur le cloud (IaaS et SaaS) en 2021, soit une légère baisse par rapport à sa prévision de 20 % en début d’année. ISG a par ailleurs relevé ses prévisions de croissance pour les services gérés à 5 %, contre 3 % au début de l’année.

À propos de l’ISG Index™

L’ISG Index™ est une référence mondialement reconnue en matière d’informations sur le marché mondial des technologies et des services aux entreprises. Depuis 74 trimestres consécutifs, il étudie les dernières données et tendances du secteur à l’attention des analystes financiers, des acheteurs d’entreprise, des fournisseurs de services et de logiciels, des juristes, des universitaires et des médias. En 2016, l’ISG Index a été étendu au marché en plein essor des systèmes «as-a-service», afin d’évaluer l’incidence considérable des services basés sur le cloud sur la transformation numérique des entreprises. Dans ses rapports trimestriels ISG Index, ISG analyse également en permanence l’automatisation et d’autres technologies numériques.

Pour plus d’information sur l’ISG Index, visiter le site: page web.

À propos d’ISG

ISG (Information Services Group) (Nasdaq: III) est un leader mondial de la recherche et du conseil en technologies. Partenaire de confiance de plus de 700 clients, dont plus de 75 des 100 plus grandes entreprises mondiales, ISG s’est donné pour mission d’aider les entreprises, les organisations du secteur public et les fournisseurs de services et de technologies à atteindre l’excellence opérationnelle et à accélérer leur croissance. ISG est axée spécifiquement sur les services de transformation numérique, notamment l’automatisation, le cloud et l’analyse des données; le conseil en sourcing; les services de gestion de la gouvernance et des risques; les services de réseau de télécommunications; l’élaboration de stratégies et d’opérations; la gestion du changement; les renseignements commerciaux, la recherche et l’analyse technologique. Fondée en 2006 et basée à Stamford, Connecticut (États-Unis), ISG emploie plus de 1 300 professionnels experts du numérique travaillant dans une vingtaine de pays – une équipe internationale réputée pour sa vision innovante, son influence sur le marché, son expertise approfondie du secteur et de la technologie et ses capacités de classe mondiale en recherche et analyse basées sur les données de marché les plus complètes du secteur. Pour plus d’informations, visiter le site : www.isg-one.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.



Source link